ConfidencesPerso

Les propos d’une internaute : ”MON MARI A ASSASSINÉ MA FILLE.”

Je préfère garder l’anonymat.
Je suis blèssée et abattue.
J’ai perdu l’équilibre de ma vie.
Avant de me marier avec Herman , j’avais déjà eu une enfant sur les bancs.
C’est arrivé lorsque j’avais 17ans.
J’ai lutté contre vents et marées pour donné une chance de vivre a mon enfant car tout le monde me mettait la pression pour avorté surtout mon père mais ma mère a su me comprendre et avec ses aides financières et morales,j’ai donné naissance a ma fille “Prunelle”
Elle avait 4 ans déjà lorsque je me suis mariée a Herman.
J’étais le centre de la vie de ma fille et pourtant je n’ai pas du la protégé autant qu’il fallait.
Des nouvelles de son père ? j’ignore si ce monsieur vit encore.
Herman avait accepté que ma fille vive ensemble avec nous,ma mère était trop occupé pour m’aider a la gardé chez elle.
Je n’ai jamais su que tout l’amour que portait Herman pour ma fille était une longue histoire d’hypocrisie.
J’avoue que Prunelle était une petite fille capricieuse mais j’avoue qu’elle ne méritais pas ce qui lui est arrivé.
Je suis tombé enceinte 3mois après mon mariage,je l’ai annoncé a mon mari… c’était tout une joie…Mais un soir Herman m’a dit<<chérie,Prunelle doit maintenant allé vivre avec ta mère>> et cherchant a savoir pourquoi une telle décision,il a dis que Prunelle était très agité et qu’à la venu du bébé,ont devra la surveiller de près pour qu’elle ne fasse pas de mal au bébé alors que nous ne pourrions pas suffisamment la surveiller et donc elle devra vivre loin jusqu’à ce que le bébé qui vient soit un peu grand. Pour c’était pas un argument convainquant, Prunelle est tout sauf sauvage.
J’ai rejeté catégoriquement son idée.
J’ai tourné autour du sujet jusqu’à l’accouchement.
Un jour le nouveau bébé pleurait tellement fort, j’étais sous la douche et Herman pas encore revenu du boulot.
J’ai demandé a Prunelle de surveiller son frère.
Comme celui-ci n’arrêtait pas de pleurer,ça a commencé a gavé Prunelle qui a cessé de chanté pour lui et a commencé a crié sur l’enfant ” Brice,tu ne peux pas te taire ? Tais-toi! Tais-toi tu fais du bruit !” Je l’entendait et j’ai dis a Prunelle que son petit frère ne pouvait pas comprendre,de continuer a chanté jusqu’à ce que je finisse.
Elle a continué a chanté mais toujours rien alors j’ai trouvé bon de sortir de la douche malgré moi.
J’allais a peine atteindre le salon quand j’ai entendu quelqu’un recevoir une paire de gifle et a ma grande surprise c’était Herman qui était revenu du boulot et c’est ma fille il a giflé et pour savoir le pourquoi,il m’as dis que Prunelle essayait de prendre l’enfant d’une manière où elle aurait pu le faire tombé.
Ma fille était a terre près du divan,elle bougeait plus, c’est comme si elle a perdu le contrôle d’elle même après la gifle parceque elle ne s’y attendait pas, d’où elle est tombée.
Ses yeux étaient ouverts mais elle bougeait pas,j’ai essayé de la soulevé mais j’ai vu du sang commencé a coulé de sa nuque j’ai réalisé qu’elle avait cogné la tête au pied du divan quand elle est tombée.
Elle me fixait sans mots.
J’ai réalisé que c’était grave….
Rapidement nous sommes allés a l’hôpital.
Les docteurs ont dits qu’on devait prier pour un miracle,le coup était trop fort.
Herman n’a pas cessé de me supplier qu’il ne savait pas que ça allait tourné ainsi
Il essayait de me consolé,je ne lui en voulais pas trop jusqu’au moment où j’ai refusé de m’adapter a la situation lorsque le médecin nous a annoncé que je venais de perdre ma fille.
Un truc aussi banal,c’est vrai, Prunelle devait s’abstenir de vouloir prendre son petit frère car elle n’avait pas encore cette force mais méritais t’elle une gifle ??
C’était certainement une gifle remplit de haine…elle était trop forte pour un enfant de 5ans.
J’ignorais pourquoi mon mari détestais autant ma fille pourtant Prunelle l’aimais.
C’est après le drame que les locataires d’à côté ont dis aussi que c’était de son habitude de mal de comporter avec l’enfant sauf quand j’étais a la maison.
J’en veux beaucoup a Herman mais j’ai déjà perdu ma fille.
C’est vrai,il me reste mon nouveau bébé mais aucun enfant ne remplace un autre.
Une semaines déjà que j’ai enterré ma fille mais malgré supplications et autre,j’ai envie de le traduire en justice, j’ai envie de vengé ma fille,de vengé ces cinqs année de souffrance que j’ai enduré pour Prunelle.
Je n’ai plus mon cœur présent sous le toit de Herman,je veux m’en aller…..très loin.
Depuis,je sens comme si une partie de moi a été emputé,je manque de vie,je suis fragilisé… j’ai perdu mes repères….je n’ai jamais su que mon mari faisais souvent violence sur ma fille,ma fille m’avais tout caché,peut être par amour mais voilà ça lui a coûté aujourd’hui sa Vie. je n’ai rien vu venir et je n’ai pas pu la protégé…….

Commentaires Facebook

0 commentaires

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page