Santé

N’attendez pas d’être concerné par l’autisme pour en parler

Le 2 avril a lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement.

En effet, L’autisme est un une réalité très présente dans la mesure où ce type de handicap touche 1 personne sur 150 dans le monde.

D’après le ministère de la Santé publique, près de 3000 enfants naissent autistes chaque année au Cameroun. La maladie est mal connue. Il n’y a pas de statistiques sur le nombre de personnes vivant avec des degrés divers, dont 25% d’enfants. Le gouvernement français a mise en place un “plan Autisme” sur 2008-2011, qui vise tout d’abord l’augmentation de la capacité d’accueil en établissements spécialisés et sur la diversification des méthodes de prise en charge et de dépistage précoce.

Mobiliser les acteurs
Une des difficultés rencontrée par les parents d’enfants présentant des troubles de ce type réside dans l’établissement du diagnostic et la mise en place d’une prise en charge efficace. Le monde médical est encore aujourd’hui trop divisé et les différents intervenants ont du mal à s’accorder. À ce titre, les psychomotriciens adressent aux enfants et aux familles un message de soutien, en espérant que la mobilisation voulue pour la journée mondiale puisse continuer à sensibiliser un maximum d’acteurs autour de cette cause.
“En attendant une reconnaissance plus juste et de moyens à la hauteur, nous continuons nos démarches éducatives, rééducatives et thérapeutiques pour soutenir au mieux nos patients”.

Grâce à la productrice & réalisatrice de 32 ans Noëlle Kenmoe dit vouloir apporter sa pierre pour la sensibilisation de la masse afin que cette pathologie ne soit plus tabous, son plus grand vœux est d’emmener écoles publiques pour enfants autistes et faire comprendre aux uns et autres que avoir un enfant autiste n’est l’effet de la sorcellerie. D’ailleurs la cinéaste a planté le décors de la célébration de l’autisme se célébrant le 2 Avril, et qui se trouve d’ailleurs être le titre de son chef d’œuvre.

N.B: L’autisme c’est mon combat, c’est ton combat, c’est notre combat ?❤️❤️

Ibrahim Makombe

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page