Portrait

Portrait – Ngong : Baring-ne Gonwa Rachel, une dame de cœur au service de sa communauté

A Ngong, l’évocation du nom de « Maman Rachel », suscite toujours des réactions positives. Si sa générosité et son dynamisme la rendent populaire, sa renommée quant à elle a dépassé les frontières de l’arrondissement de Tchéboa, son unité administrative de résidence. Conseillère municipale à la commune de Ngong, présidente du réseau des associations féminines de la même ville, naturopathe et médecin exerçant à Abuja au Nigeria ; cette jeune femme inspirante âgée de 34 ans, diplômée de la très prestigieuse Adamawa State Polytech of Yola University, milite courageusement en faveur de la justice sociale, le respect des droits des femmes, l’éducation de la jeune fille, l’implication des femmes dans le processus de prise de décision et pour l’émergence du leadership féminin.
Ces combats, Baring-ne Gonwa Rachel les mène sur deux fronts. Sur le plan politique à travers sa formation politique, l’Union pour la démocratie et le progrès (UNDP) et dans la vie associative à travers le réseau d’associations féminines qu’elle coordonne et qui fédère une centaine une centaine de femmes. ” C’est sur tous les terrains qu’il faut lutter contre les inégalités de genre, celui du droit et de la justice bien sûr, mais aussi celui d’une meilleure gestion de la commune par nos élus locaux, de l’accès l’éducation, de la formation professionnelle, etc”, affirme Baring-ne Gonwa Rachel qui ne compte ni son temps, ni son argent pour s’investir auprès de sa communauté. Elle a ouvert une pharmacie à Ngong, afin de lutter contre les médicaments de la rue, dont la vente prospère dans cette ville.
Grâce à son dynamisme, le réseau forme les femmes dans l’utilisation de l’outil informatique, la transformation des produits pour la production des huiles raffinées notamment le nym, le karité ou encore de l’huile d’arachides. Des jeunes filles bénéficient également d’un encadrement du Réseau ainsi que les personnes du 3e âge. Insatiable, Maman Rachel a plusieurs projets qui lui tiennent à cœur. Elle envisage ouvrir un orphelinat et créer une structure d’encadrement pour les enfants de la rue. Fan de football, elle travaille également sur la création imminente d’un centre de formation dédié au football féminin et masculin.
En attendant de concrétiser tous ses projets, Baring-ne Gonwa Rachel « Maman Rachel », poursuit inlassablement son combat pour la justice sociale, le respect des droits des femmes, l’éducation de la jeune fille, l’implication des femmes dans le processus de prise de décision et pour l’émergence du leadership féminin.

Par Ebah Essongue Shabba

Commentaires Facebook

0 commentaires

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer